Sur la route

Au commencement

Rien ne nous destinait à nous lancer dans la fabrication de biscuits... quoique; les parents de Cécile, tous deux pâtissiers s'étaient en leur temps rencontrés dans une biscuiterie. Un clin d'oeil du destin.

Les chemins de traverse

Les chemins de traverseComme la vie n'est jamais simple, nous avons débuté notre carrière professionnelle dans une grande société (dont nous tairons pudiquement le nom) où d'ailleurs nous nous sommes rencontrés (ce qui fait que, finalement, on n'était pas venu pour rien...).

A l'aventure

A l'aventure

En 2007, coup de théâtre, las de l'agitation citadine et désireux de voir notre vie prendre un autre tour, nous nous mettons en quête d'un métier et d'une région qui répondrait à nos aspirations et nous offrirait la sérénité tant désirée !

Les origines lozériennes de David mènent alors à Florac, capitale des Cévennes (et haut lieu de la châtaigne), où nous avons la chance de rencontrer Stéphane, artisan de talent et "personnage" Floracois. Séduits par la saveur et le goût unique de ses recettes, nous le suplions de devenir notre maître et guide sur le dur chemin de la connaissance pâtissière.

La voie du savoir

La voie du savoirS'en suit alors un apprentissage rude mais au combien enrichissant fait de levers matinaux et de précepts ancestraux (la châtaigne tu respecteras). Cent fois sur le métier nous avons remis notre ouvrage, jusqu'à ce que nos biscuits soient tout à fait succulents.

Hurra !!

Hurra !!Le 1er juin 2008, nous reprenons l'Atelier du Sucre et de la Châtaigne ! Stéphane, ému, nous transmet le flambeau (rouleau à pâtisserie) du savoir.